Mouvements embryon et foetus

Blog pour les futurs parents

Le printemps de la vie

La citation du jour :

Le bonheur, quel qu’il soit, apporte air, lumière et liberté de mouvement.

F. Nietsche

Les mouvements de l’embryon, puis du foetus

Jean-Claude Flickr.com

Bien avant que l’embryon n’ait acquis sa forme caractéristique de petite crevette nouvelle version, équipée de bras et de jambes, il est le théâtre d’ébauches de mouvements d’abord spontanés, puis synchronisés qui lui donneront justement cette forme.

Ainsi, dès la 4ème semaine, le disque embryonnaire primordial va s’enrouler autour d’un axe imaginaire tête-queue pour passer d’une forme plate à celle d’un tube. Ce dernier devient le tube intestinal primaire qui s’ouvrira du côté céphalique à la 5ème semaine pour former la future bouche, et à son extrémité caudale, à la 8ème semaine pour organiser le futur intestin. Tout est prêt pour que la déglutition commence.

En même temps, comme s’il ne fallait pas perdre de temps, il se produit une rotation des membres qui avaient commencé à pousser latéralement, comme les branches d’une croix.

Dorénavant, dès la 8ème semaine, tout sera en place pour que commencent les premiers mouvements globaux.

Flickr.com

Le fœtus sera maintenant animé de certaines ondulations de l’axe vertébral, sous forme d’enroulements et déroulements, des premières déglutitions, accompagnées de flexions de la tête. Il n’a que 8 semaines, mais il est déjà en activité, presque tout le temps. Il n’a pas que ça à faire ! En effet, dès la 7ème semaine, des neurones se sont connectés à ses tout nouveaux petits muscles, ce qui lui permet d’avoir déjà des mouvements spontanés.

La genèse des mouvements commence donc depuis le centre du corps pour s’étendre de plus en plus vers la périphérie.

Mais quelle est donc cette intelligence qui vient se nicher, au milieu de ce petit amas cellulaire primordial ?

Flickr.com

pour diriger tout ce petit monde d’une main de maître, sans ne rien laisser au hasard ?

Je vous le disais déjà : chacun de nous est une merveille !

Les tout premiers mouvements propres du futur bébé se manifestent par des sursauts autour de la 8ème semaine. Bien entendu, ce ne sont encore que des mouvements réflexes. Mais dès la 10ème semaine, l’embryon commence déjà à bouger tout son corps.

Grâce à l’échographie, on peut observer ses mouvements respiratoires. C’est extraordinaire de réaliser que cinq mois avant de naître, il s’entraîne déjà à ces mouvements de respiration qui l’accompagneront tous les jours de sa vie !

Les mouvements sont indispensables pour la création de connexions de circuits neuromusculaires et donc, pour le développement harmonieux de ce petit corps. En effet, comme nous le savons tous :

la fonction crée l’organe

Au début de la gestation, l’embryon bouge beaucoup, car la cavité utérine est encore très grande pour lui. Il a donc toute la place.

Mais ensuite, comme il grandit plus vite que l’utérus, il finira par se trouver à l’étroit. Ainsi, l’amplitude de ses mouvements sera de plus en plus réduite en fin de grossesse. Au fur et à mesure, il bougera de moins en moins.

C’est autour de la 16ème semaine que la maman commence à sentir bouger son bébé. Au départ, c’est très fugace, un peu comme des petits poissons qui de temps à autre touche la paroi de l’aquarium.

Sur la fin de la grossesse, les mouvements du fœtus occupent environ 10% de son temps. Le reste du temps, il dort.

Toute femme enceinte aura observé que lorsqu’elle bouge et s’active, l’enfant a la réaction inverse : il se calme. Plutôt que d’être entraîné dans le mouvement avec elle, pour une raison indéterminée, il existe une inhibition réflexe et paradoxale des mouvements. Plus la mère bouge, moins le fœtus bouge et vice versa.

Dans la mesure où le mouvement est nécessaire au bon développement des membres, cela explique, en partie, pourquoi les femmes hyperactives accouchent souvent de bébés hypotrophiques ( trop petits). Ces fœtus n’ont pas bénéficié des conditions de calme maternel suffisant pour s’entraîner régulièrement au sport intra-utérin.

Faut-il dire combien il est essentiel autant pour la future maman que pour son petit trésor, qu’on leur offre, et qu’elle se donne aussi, ce temps de repos si précieux à leur bien-être mutuel.

Xavier 1975 Flickr.com

Lorsque je dis « on », je parle de la famille, de l’entourage proche, bien sûr, mais aussi du monde du travail, du contexte social et même politique. N’oublions pas qu’

à chaque grossesse, nous construisons et modelons le monde de demain

 

Tintin Flickr.com

en permettant aux femmes de mettre au monde des individus en pleine santé et bien dans leur peau…ou non !

Pendant toute la vie fœtale, le fœtus vit en symbiose absolue avec sa maman. Il bénéficiera ou subira les événements qu’elle vivra par l’intermédiaire de l’apport sanguin via le placenta. Ainsi en est-il des hormones ou neurotransmetteurs de bien-être comme les endorphines ou l’ocytocine, mais également des hormones de stress comme l’adrénaline et le cortisol.

C’est important que la future maman en prenne pleinement conscience, afin qu’elle soit en mesure de se protéger autant que possible de tous les états de stress que ce soit sur la place de travail, dans son couple, mais aussi dans ses loisirs. Par exemple, le visionnement de films d’actions ou de  violence est extrêmement nocif pour le fœtus. Pour la maman aussi d’ailleurs, même si elle a appris à bloquer ses ressentis émotionnels pour moins les subir. Alors, pourquoi les regarder ?

Tout cela est expliqué en détail dans mon livre

Si vous avez aimé cet article,

pensez à le partager et à laisser un commentaire.

Retrouvez-moi sur mon site www.corneliagauthier.com

Et sur ma page facebook

www.facebook.com/raconte-moi-un-enfant

où je partage tous les jours l’une de mes citations préférées et illustrées par des artistes photographes

recherches utilisées pour trouver cet article:a combien de semaine un embryon bouge, cest quoi le mouvement globaux du foetus, Expliquer les mouvements intra uterin de l embryon de la vache, Les mouvements de lembbillon, Mouvement De Foetus, réflexe dévitement embryon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *