ADN ? Chromosomes ? Gènes ? Méiose ? Mitose ? Télomères? Cellules souches? et tutti quanti…

Blog pour les futurs parents

Le printemps de la vie

ADN ? Chromosomes ? Gènes ? Méiose ? Mitose ? Télomères? Cellules souches et tutti quanti…

Je vous ai laissé à la fin de l’article avec deux mots savants, méiose et mitose, que l’on entend ou lit fréquemment. Mais sait-on vraiment ce qu’ils signifient ?

Alors, pour une fois, voici un peu de terminologie.

L’ADN , ce sont les trois lettres qui abrègent l’acide désoxyribonucléique. C’est le constituant des chromosomes qui se trouvent à l’intérieur du noyau de chaque cellule. L’ADN renferme l’ensemble des informations nécessaires au développement et au fonctionnement d’un organisme. C’est le support de l’hérédité transmis lors de la reproduction. Sa structure standard forme une double hélice composée de deux brins d’ADN complémentaires qui s’enroulent autour d’un axe central, à l’instar d’un escalier en colimaçon.

Vegetablepredator-Flickr.com

 

Et le chromosome, alors ?

C’est un élément microscopique constitué d’unités d’ADN sous formes de gènes.

CHANEZ Zouadi-Flicker.com

Chez les humains, il y en a 23 paires, soit 46 chromosomes. Ils sont logés dans les noyaux des cellules qui représentent, en quelque sorte, leur maison. Les chromosomes représentent une sorte d’encyclopédie qui contient toutes les informations nécessaires au bon fonctionnement de la cellule.

 – Alors, me direz-vous, Quelle est la différence entre la méiose et la mitose ? Est-ce que ce ne sont pas deux noms pour dire la même chose ? »

– Ah non, pas du tout. C’est même très différent.

J’y ai déjà en partie répondu dans l’article précédent. Mais voici encore quelques précisions:

La méiose, c’est un phénomène complexe de double division cellulaire qui se produit uniquement dans le noyau des ovules et spermatozoïdes ( les gamètes) pour aboutir à deux brins d’ADN génétiquement modifiés.

Ces deux formes de cellules, les gamètes,  présentent un cas particulier : ce sont les seules de l’organisme à ne compter que 23 chromosomes solitaires.

Flickr.com

Ensuite, lorsque ces deux gamètes paternels et maternels s’uniront, il se produira un mélange des deux ADN, avec reconstitution de nouveaux chromosomes.

Quant à la mitose, c’est le processus qui se produit lors de toute division cellulaire, dans toutes les cellules du corps, sauf dans le contexte très précis de la méiose décrit ci-dessus.

Euripides Barbosa-Flickr.com

Pendant la mitose, les chromosomes vont se scinder en deux parties identiques (l’étape de l’échange génétique de la méiose est court-circuitée). La séparation de chaque chromosome de la cellule-mère aboutit à leur répartition égale dans chacune des deux cellules filles. Ainsi, chaque nouveau noyau « fils » reçoit une copie complète du génome de l’organisme « mère ». Puis, l’ADN est répliqué grâce à une enzyme à l’intérieur des deux nouvelles cellules. Le processus de la mitose se produit tout le temps, dans tout l’organisme, tout au long de la vie. C’est ainsi que l’on dit que notre corps est entièrement renouvelé tous les 7 ans ! Donc, présentement, plus aucune de vos cellules initiales n’existe encore. Eh oui ! 

 Flickr.com

 

Tout cela est expliqué en détails dans mon livre

Mais pourquoi vieillit-on alors ? me demanderez-vous.

Bonne question, c’est pour deux raisons essentielles ( plus bien d’autres que j’ignore):

  • Le code génétique est constamment revu et corrigé par des processus épigénétiques que je vous expliquerai dans un prochain article, et toutes ces modifications sont transmises aux cellules nouvelles au moment de la mitose
  • L’autre raison, c’est qu’au bout de chaque chromosome, il existe un endroit dénommé le télomère qui détermine combien de fois une cellule peut se répliquer avant de mourir.

telomere-telomerase-wikipedia

Pour ce faire, les télomères raccourcissent un petit peu à chaque nouvelle division. Ils agissent donc comme une horloge biologique régissant la durée de vie des cellules. Le stress et l’inflammation peuvent accélérer le processus.

Mais la bonne nouvelle, c’est qu’il existe aussi des cellules souches ! Ce sont des cellules d’origine embryonnaire que l’on qualifie de cellules indifférenciées ( c’est-à-dire, qu’elles peuvent autant créer du foie, de la peau que de la rétine, etc).

Cleyton Souto-Flickr.com

Ces cellules souches sont donc capables de générer des cellules spécialisées selon nécessité et ainsi, d’ aider à la réparation. Mais ça, c’est une autre histoire.

Pour l’instant, nous sommes au tout début de la vie, avec des cellules toutes neuves et un énorme potentiel de vie !

Si vous avez aimé ce sujet et cet article,

pensez à  le partager avec vos amis et à laisser un commentaire

et retrouvez-moi sur mon site www.corneliagauthier.com

Et sur ma page facebook

www.facebook.com/raconte-moi-un-enfant

où je partage tous les jours l’une de mes citations préférées et illustrées par des artistes photographes

recherches utilisées pour trouver cet article:télomère et méiose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *