Le printemps de la vie : La myéline ou substance blanche

 

le 7 mars

Dans les articles suivants, nous revisitons la genèse de notre cerveau qui est un bijou d’horlogerie où tout fonctionne parfaitement avec une incroyable précision et synchronisation.

Laissons-nous émerveiller par tant de magie !

Ensuite, nous parlerons du bébé et de ses parents.

Je vous souhaite de belles lectures

La myéline

Au cours de l’embryogenèse, les cellules myélinisées apparaissent un peu plus tard que les neurones qu’elles entourent, mais par contre, elles continueront leur formidable multiplication, surtout pendant les deux premières années après la naissance.

La myélinisation se poursuivra même encore au delà de l’adolescence, jusqu’autour de 25 ans ! pour les derniers interneurones du lobe frontal.

Elle est  responsable de la très importante croissance du cerveau dans les tout premiers mois de la vie. On estime qu’environ un axone sur trois est recouvert de myéline.

A noter que la myéline est blanche et non orange !

Les axones myélinisés représentent la substance blanche du cerveau qui est un amalgame de faisceaux de fibres axonales alors que la matière grise représente les corps cellulaires des neurones et forme le cortex et divers « noyaux » logés au fond du cerveau.

En tant que matière isolante, la myéline évite les déperditions d’énergie. Cette gaine de myéline permet aussi d’augmenter la vitesse de propagation de l’influx nerveux le long de ces fibres nerveuses. Entre chaque partie myélinisée de l’axone se trouve une partie dénudée, appelée nœud de Ranvier qui elle, est conductrice. Ainsi, l’influx saute d’un nœud à l’autre le long de l’axone, ce qui lui permet de parcourir le trajet en un temps moindre.  La vitesse passe ainsi de 1 m/s pour un axone non myélinisé à  150 m/s pour  un axone  myélinisé ( donc 150 fois plus rapide !).

Les axones sont très importants lorsqu’il y a de longues distances à franchir, comme c’est le cas, par exemple, entre un neurone situé dans le cerveau et un muscle dans la jambe ou le pied.

Donc, la plupart du temps, dans des échanges de proximité, ce sera plutôt le système des synapses chimiques qui sera choisi, alors que sur les longues distances, on préférera le courant électrique, notre TGV personnel !

 Viotte. Genlis-Flickr.com

Myélinisation

L’axone ( tronc) s’entoure d’un manchon de myéline ( matière isolante comme celle qui entoure les fils électriques) qui lui confère en même temps une isolation par rapport aux autres neurones dont les fonctions ne sont pas les mêmes, mais aussi une accélération de la transmission de l’influx nerveux. La myélinisation commence déjà in utero, autour du 4ème mois.

Mais elle ne sera pas complète à la naissance. Son développement le plus intense se fera au cours des 6 premiers mois postnataux, tout en  se poursuivant néanmoins encore jusqu’à la puberté. C’est la myélinisation du cerveau qui, de concert avec la synaptogenèse, sont à l’origine de la maturation du cerveau.

Tout ceci est décrit en détail dans mon livre

Retrouvez-moi sur mon site

http://www.corneliagauthier.com

et inscrivez-vous à ma Newsletter

https://www.corneliagauthier.com/fr/newsletweb/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *