La neuroplasticité

Blog pour les futurs parents

Le printemps de la vie

La neuroplasticité

La citation du jour :

Il en est de la pointe de l’esprit comme d’un crayon, il faut recommencer à le tailler sans cesse.

Charles-Augustin Sainte-Beuve

 Venons-en donc à la neuroplasticité, c’est-à-dire, au modelage et remodelage du système nerveux. Dans plasticité, il y a le mot « plastic« , mais il faut imaginer un plastic mou !

Ce terme un peu bizarre décrit un phénomène encore plus incroyable, le fait que le cerveau se restructure sans cesse, sous l’effet de ses propres stimulations et de celles de l’environnement.

Lire la suite…!

Axone,myéline et dendrites

Blog pour les futurs et nouveaux parents

Le printemps de la vie

Axone,myéline et dendrites

La citation du jour :

 Si vous voulez aller vite, allez seul, si vous voulez aller loin, allez ensemble.

Proverbe africain

L’axone.

Que représente cette longue traînée qui suit notre étoile filante. Pourquoi cette cellule nerveuse a-t-elle besoin d’un si long prolongement ?

Inserm-52314neurone-axone4

 En réalité, il s’agit d’une fibre plus ou moins longue, qui communique aussi avec d’autres cellules, mais en leur envoyant des messages électriques à la place des neurotransmetteurs chimiques. C’est un système complètement fabuleux, inventé bien avant nos fils électriques par notre mère, La Nature. Lire la suite…!

La synaptogenèse

Blog pour les futurs parents

Le printemps de la vie

La citation du jour :

 « Voyez-vous dans la vie, il n’y a pas de solutions. Il y a des forces en marche : il faut les créer, et les solutions les suivent. » 

Antoine de Saint Exupéry

La synaptogenèse

Voici le dernier article un peu technique sur la neurophysiologie du cerveau. Même si cela était peut-être un peu fastidieux, je pense que c’était important pour poser le décor.

J’espère que cela vous aura néanmoins intéressé et que vous vous serez laissés emporter dans l’émerveillement devant la magie de la Vie !

Flickr.com

  • Alors, cette synaptogenèse ? En quoi est-elle différente de la neurogenèse ? c’est un peu du chinois tout ça.
  • Oh, ben non, ce n’est pas sorcier : la neurogenèse, c’est la création de nouveaux neurones et la synaptogenèse, la création de nouvelles synapses. CQFD !
  • ?
  • OK, le mot synapse signifie connexions. Il vient du grec syn « ensemble» et haptein « toucher, saisir ». On aime bien toujours mettre un peu de latin et de grec en anatomie et en médecine, surtout. Lire la suite…!

La neurogenèse

Blog pour les futurs parents

Le printemps de la vie

La neurogenèse

Nous avons donc maintenant un bijou de petit garçon ou un trésor de petite fille miniatures. Tout leur petit corps ressemble à un mécanisme d’horlogerie où chaque pièce est indispensable à son bon fonctionnement. Mais qui est ce génial horloger ? Chacun y trouvera sa réponse.

Prenons tout de même quelques petites secondes pour en appréhender la merveille !

Le plus fabuleux de tous ces organes est probablement le cerveau qui aboutit à la formation de 100 milliards de neurones à la naissance !!!

Joan Coromines Institute.com

Lire la suite…!

Les neurones

Blog pour les futurs parents

Le printemps de la vie

Les neurones

La citation du jour :

« En ce qui concerne la matière, nous avons eu tout faux. Ce que nous avons appelé la matière est en réalité une énergie dont la vibration a été ainsi réduite à être perceptible par les sens. Tous les êtres de matière vibrent à des taux spécifiques. La nature musicale de la matière nucléaire, des atomes aux galaxies, est maintenant enfin reconnue par la science. » Einstein

Hier, je vous parlais de la neurogenèse et j’ai évoqué la maturation du cerveau. Qu’est-ce que cela veut dire, au juste ?

Remettons-nous dans le contexte :Lorsque nous venons au monde, notre cerveau ne pèse que 350 grammes.   Il devra encore accumuler de la masse intelligente pour peser presque 1,5 kilo à l’âge adulte.

Il faut donc qu’il continue, voir qu’il amplifie ce qu’il a déjà appris à faire, in utero, par une incroyable magie de la vie, celle de fabriquer des neurones.

 

Par Servier Medical Art

– Des quoi ?

Des neurones. Ce sont des cellules spécialisées du cerveau qui se différencient totalement des autres cellules du corps par leur forme. En effet, la plupart de nos cellules sont rondes et ressemblent à des œufs miniatures. Une membrane enveloppe et contient une masse gélatineuse, qui comprend une structure plus dense au milieu, le jaune d’oeuf, ou le noyau cellulaire. Le noyau cellulaire est le lieu d’habitation des chromosomes et donc, de notre patrimoine génétique.

Transformation neuronale

L’existence des neurones est primordiale puisque ce sont eux qui gèrent toutes les fonctions du cerveau. Au départ, ce sont des cellules rondes comme toutes les autres cellules, mais à partir de la deuxième moitié de la grossesse, elles commencent à se transformer en forme d’étoiles filantes :

Leur forme ronde s’est transformée, tel un oursin, en une petite boule recouverte de petites épines, les dendrites, qui sont autant d’expansions membraneuses. Ce système astucieux leur permet d’en augmenter la surface et ainsi, de communiquer avec d’innombrables copines d’à côté. Leur prénom est Neurone et celui de leurs piquants est Synapse.

Mais ces petites étoiles ont aussi un long prolongement qui peut s’étendre sur plus d’un mètre, pour certaines d’entre elles, c’est ce qui les fait ressembler à une étoile filante avec sa traîne. Le prénom de ce prolongement est Axone.

Flickr.com

Ils s’en produiront des milliards grâce à ce fabuleux processus qu’est la neurogenèse.

Matière grise

La matière grise représente l’ensemble des corps cellulaires des neurones. Les neurones sont essentiellement produits à partir de la 6ème jusqu’à la 18ème semaine in utero. Avec sa cousine, la cellule cardiaque, ce sont les seules cellules du corps qui sont électriquement  excitables.

Substance grise-mas.sstéphanie-free.fr

La matière grise représente la partie «noble» du système nerveux dans la mesure où elle assurera plus tard les fonctionnements des centres nerveux : réception des messages, analyse complexe des informations, élaboration des réponses. On y trouve également d’autres cellules que l’on nomme les cellules gliales, dont les principales sont des astrocytes.

La matière grise se retrouve dans 3 types de structure du système nerveux:

  • le cortex du cerveau et du cervelet
  • les noyaux gris centraux et les noyaux des nerfs crâniens
  • l’hippocampe et la matière grise en forme de papillon de la moelle épinière.

Les neurones ressemblent à un arbre avec leur axone faisant office de tronc, avec ses divisons terminales figurant les racines, et à l’autre extrémité, leurs multiples dendrites (environ 7000 pour chacun) dessinant une arborescence de branches et de rameaux.

Myélinisation

L’axone ( tronc) s’entoure d’un manchon de myéline ( matière isolante comme celle qui entoure les fils électriques) qui lui confère en même temps une isolation par rapport aux autres neurones dont les fonctions ne sont pas les mêmes, mais aussi une accélération de la transmission de l’influx nerveux. La myélinisation commence déjà in utero, autour du 4ème mois.

Mais elle ne sera pas complète à la naissance. Son développement le plus intense se fera au cours des 6 premiers mois postnataux, tout en  se poursuivant néanmoins encore jusqu’à la puberté. C’est la myélinisation du cerveau qui, de concert avec la synaptogenèse, sont à l’origine de la maturation du cerveau.

Émetteurs récepteurs

Telle une tour de contrôle, les neurones représentent un réseau de cellules spécialisées qui perçoivent les informations en provenance des milieux intérieurs et extérieurs du corps.

Via des récepteurs sensoriels ( disséminés dans les organes des sens), ils les décodent pour y apporter ensuite une réponse appropriée de l’organisme. Les neurones sont spécialisés dans la communication de proximité avec d’autres cellules de même type. La perception des messages se fait via les récepteurs qui se trouvent à la surface de leurs membranes, qui leur permettent d’ intégrer, puis d’ interpréter ces messages. Par la suite, les neurones déclencheront une réaction adaptée de l’organisme en transmettant des informations aux effecteurs dont les principaux sont les muscles, les organes internes et les glandes.

Les neurones sont dotés de deux propriétés physiologiques électriques : l’excitabilité et la conductivité. Ils ont une troisième particularité qui est celle de produire des molécules chimiques de transmission que l’on appelle les neurotransmetteurs.

Les axones (prolongement) se dirigent du haut vers le bas du cerveau. Certains d’entre eux traversent le tronc cérébral ( cerveau reptilien). Après une synapse (connexion) dans la moelle épinière, les plus longs se prolongent jusque dans le pied ! Les axones font ainsi des neurones les cellules les plus longues du corps humain, puisque certains d’entre eux peuvent ainsi mesurer plus d’un mètre !

Marco Solo-Flickr.com

A l’instar des racines d’un arbre, l’axone se termine par plusieurs subdivisions terminales qui augmentent ainsi le nombre de lieux d’échanges avec d’autres neurones. Le signal électrique transmis par l’axone est constitué de potentiels d’action successifs. L’axone représente la partie émettrice du neurone au contraire des dendrites qui en sont la partie réceptrice.

Ces nombreuses petites expansions dendritiques ont pour fonction de recueillir des informations. Elles reçoivent des signaux électriques via d’autres cellules qui peuvent inhiber ou activer le neurone. L’influx nerveux est ensuite conduit via l’axone jusqu’aux terminaisons où se trouvent des milliers de synapses, lesquelles vont se charger de transmettre les informations chimiquement à d’autres cellules. Par l’intermédiaire de ces milliers de connexions entre les neurones, les dendrites multiples d’un seul neurone sont autant de portes d’entrées permettant de recevoir de nombreuses informations sous forme d’influx nerveux provenant des cellules voisines. Les seuils de ces portes sont les synapses. Il existe de 1 à plus de 100 000 synapses par neurone (en moyenne, il y en a environ 10 000 !). Les neurones sont les cellules championnes de la connectivité et de l’interdépendance.

Tout cela expliqué en détails dans mon livre:

Voici un autre livre proposé :

 

Si vous avez aimé cet article,

pensez à le partager et à laisser un commentaire.

Retrouvez-moi sur mon site www.corneliagauthier.com

Et sur ma page facebook

www.facebook.com/raconte-moi-un-enfant

où je partage tous les jours l’une de mes citations préférées et illustrées par des artistes photographes

 

Cerveau triunique : nos 3 cerveaux

Blog pour les futurs parents

Le printemps de la vie

Le cerveau triunique

La citation du jour :

“Les pensées métamorphosent le cerveau lui-même.”

De Stanislaw Jerzy Lec

Dès les toutes premières semaines, le cerveau va se créer et se développer  une vitesse hallucinante, en fabriquant des millions de cellules pour être quasiment terminé à la fin de l’embryogenèse, c’est à dire, à trois mois de gestationEnsuite, il faudra qu’il grandisse et se perfectionne  jusqu’à sa 25ème année de vie pour être complètement mature.

Création, subdivision et spécificité du cerveau

Au tout début, il représentera un simple tube, mais il est déjà constitué de cellules neurales. On le dénomme le tube neural.

Servier medical Art-Flickr.com

Lire la suite…!

Gastrulation, différenciation cellulaire, ébauche cardiaque et cérébrale

Blog pour les futurs parents

Le printemps de la vie

La citation du jour:

Vivre, c’est changer. Voilà ce que les saisons nous enseignent. Paulo Coelho

Gastrulation, différenciation cellulaire, ébauche cardiaque et cérébrale

Dans l’article précédent, nous avons laissé notre petit héros au stade de morula. Et puis après ? Que va-t-il se passer ?

La gastrulation

Eh bien voilà qu’un processus incroyable va tout changer ! C’est la gastrulation.

Par quelle magie génétique les cellules comprennent-elles qu’elles doivent subitement s’organiser autrement qu’en rond ?

 

MumuDIY-Flickr.com

Il ne faut pas perdre de vue que si cette gastrulation ne se produisait pas, nous serions tous des grosses billes qui tournerions en rond sur nous-mêmes.

Quel serait donc ce monde constitué uniquement de grosses et de petites billes ?

Lire la suite…!

morula, nidation, décidualisation, tolérance immunitaire

Blog pour les futurs parents

Le printemps de la vie

Morula,nidation, décidualisation, tolérance immunitaire

L’embryogenèse…allez… attention… partez…feu !

Dès lors, notre petit embryon est pris dans une course folle contre la montre. Ses cellules vont se multiplier de façon exponentielle, en doublant leur nombre à chaque fois selon le mode 2-4-16-32-64128- 256… ça  va à toute vitesse ! Ces divisions cellulaires sont placées sous le contrôle d’un grand nombre de gènes qui se trouvent dans ses chromosomes tout neufsLes gènes sont des séquences d’ADN.

La morula

Quant à l’œuf lui-même, au stade du 3ème  jour, il compte déjà 64 cellules et se présente sous la forme d’une petite boule compacte qui ressemble à une petite mûre, d’où son nom de morula.

 

SVT au collège, Flickr.com

Et voilà que notre petit fruit a déjà entrepris un long voyage qui durera six jours. Par quelle intelligence se dirigera-t-il depuis les trompes de Fallope où il a été conçu jusque vers l’utérus, ce muscle maternel qu’on dénomme aussi la matrice, pour s’y implanter ?

Lire la suite…!

Phylogenèse, morphogenèse, foetogenèse: un bijou d’horlogerie fonctionnelle

Blog pour les futurs parents

Le printemps de la vie

Phylogenèse, morphogenèse, foetogenèse: un bijou d’horlogerie fonctionnelle

Dorénavant, avec notre couple ovule-spermatozoïde devenu inséparable et au patrimoine dorénavant remodelé, lembryogenèse est la rencontre de tous les possibles. Comme nous ne pouvons pas nous souvenir de nos tout premiers instants, je vous propose une visite guidée au pays de nos origines.

Faisons une deuxième fois, en accéléré, ce petit voyage rétrospectif et un brin méditatif dans le monde insoupçonné de l’embryogenèse, période bénie qui a produit cette perfection qu’est notre corps.

Christiane Marilou, Flickr.com

Lire la suite…!

ADN ? Chromosomes ? Gènes ? Méiose ? Mitose ? Télomères? Cellules souches? et tutti quanti…

Blog pour les futurs parents

Le printemps de la vie

ADN ? Chromosomes ? Gènes ? Méiose ? Mitose ? Télomères? Cellules souches et tutti quanti…

Je vous ai laissé à la fin de l’article avec deux mots savants, méiose et mitose, que l’on entend ou lit fréquemment. Mais sait-on vraiment ce qu’ils signifient ?

Alors, pour une fois, voici un peu de terminologie.

L’ADN , ce sont les trois lettres qui abrègent l’acide désoxyribonucléique. C’est le constituant des chromosomes qui se trouvent à l’intérieur du noyau de chaque cellule. L’ADN renferme l’ensemble des informations nécessaires au développement et au fonctionnement d’un organisme. C’est le support de l’hérédité transmis lors de la reproduction. Sa structure standard forme une double hélice composée de deux brins d’ADN complémentaires qui s’enroulent autour d’un axe central, à l’instar d’un escalier en colimaçon.

Vegetablepredator-Flickr.com

Lire la suite…!